Bernard Moutin — ARTIST






Bernard Moutin

Bernard Moutin

Entretien avec l’artiste Bernard Moutin -

 

1. Qui êtes-vous et que faites-vous?
Après une formation d’architecte, j’ai été consultant pendant plus de 30 ans. J’ai arrêté cette activité professionnelle en 2012 et je me consacre depuis à la peinture.

 

Lune luxe et luxure (le python Vuitton)

Lune luxe et luxure
(le python Vuitton)

 

2. Pourquoi l’art?
La création artistique est pour moi le niveau le plus élevé de l’activité humaine. Elle permet d’exprimer l’ensemble de son potentiel, à la fois sa sensibilité et sa réflexion, mais aussi son expérience, sa culture et sa connaissance du monde.

 

11-9-NY Les planches à voile

11-9-NY Les planches à voile

 

3. Quel est votre premier souvenir de vouloir être un artiste?
Je n’ai aucun souvenir d’une telle volonté.

 

Black, blanc, beur

Black, blanc, beur

 

4. Quels sont votre sujet (s) préférée et les médias (s)?
Je considère qu’un artiste doit s’affirmer dans la réalité de son temps. Ma peinture cherche à exprimer avec un regard critique ce qu’est la vie et l’actualité du XXIe siècle. Les sujets de mes tableaux sont fondamentaux. Ils doivent être nouveaux, comme l’est la réalité de notre époque. Le réchauffement climatique n’existait pas du temps de Rembrandt. Il n’y avait pas la télévision du temps de Van Gogh….

 

L' Angelus

L’ Angelus

 

J’ai l’habitude de dire de façon un peu provocatrice que je fais du “pseudo figuratif engagé.” Je veux dire par là que je ne cherche pas dans mes tableaux une représentation figurative précise , la photographie, que je pratique aussi, le permettant beaucoup mieux. L’important pour moi est que cette pseudo figuration permette de reconnaître l’objet, la situation, les personnages de mes tableaux, et de comprendre l’histoire qu’ils racontent. “Engagé” parce que mes tableaux portent généralement un regard critique sur notre époque et incitent au sourire ou à la réflexion. A contrario je considère qu’aujourd’hui la peinture abstraite, qui a constitué une révolution artistique importante à son époque, n’apporte plus aucune innovation aujourd’hui.

 

Les dessous de la guerre

Les dessous de la guerre

 

5. Comment travaillez-vous et approchez de votre sujet?
J’ai l’habitude de prendre des notes à partir des idées qui me viennent. Ses idées peuvent maturer pendant des mois. Elles s’enrichissent, se combinent et finissent par aboutir à une sorte de synopsis décrivant le contenu d’un tableau. J’ai ainsi une sorte de portefeuille de synopsis que je consulte périodiquement pour en sélectionner un qui m’inspire plus particulièrement à un moment donné pour passer à sa réalisation. Je mets en général une semaine à réaliser un tableau, avec un aller retour permanent entre la peinture et l’observation de ce que j’ai peint. Il arrive très régulièrement qu’en cours de réalisation je modifie, enrichisse ou remette en cause mon synopsis initial. J’ai aussi bien sûr l’habitude de revenir sur mes tableaux quelques semaines après en avoir réalisé un premier jet.

 

Les mariées de 2013

Les mariées de 2013

 

6. Quelles sont votre œuvre d’art préférée (s), artiste (s)?
La liste serait très longue, aussi bien dans la figuration que dans l’abstraction (j’adore par exemple la période russe de Kandinsky). J’aime bien sûr des peintres comme Lautrec, Hopper, Pissaro, Bonnard… mais je n’ai jamais cherché volontairement à m’inspirer de peintres connus (sauf quand je réalise des réinterprétation de tableaux célèbres, comme la scène de Léonard de Vinci, l’Angélus de Millet, les joueurs de cartes de Cézanne, etc…).

 

Les joueurs de Strip Poker (d'après Cezanne)

Les joueurs de Strip Poker
(d’après Cezanne)

 

7. Quelles sont les meilleures réponses que vous avez eu à votre travail?
C’est assez amusant de penser que grâce à ma présence sur internet je peux avoir des commentaires sur mes tableaux des 4 coins du monde, et je suis encore étonné d’avoir vu mes toiles achetées sur 3 continents : l’Afrique, l’Amérique et l’Europe.

 

La peur bleue To be or not to be (d'après le penseur de Rodin)

La peur bleue
To be or not to be
(d’après le penseur de Rodin)

 

8. Qu’aimez-vous dans votre travail?
J’aime particulièrement peindre ou dessiner des corps féminins. J’ai participé pendant 10 ans à un atelier de modèle vivant.

 

Nu au bandeau rouge

Nu au bandeau rouge

 

9. Quels conseils donneriez-vous à d’autres artistes?
L’important c’est de ne pas chercher à copier ce qui existe. Il faut rechercher sa vision personnelle du monde et de la peinture, et trouver son propre mode d’expression.

 

La solitude 2  Soir de Noël 3 AM

La solitude 2
Soir de Noël 3 AM

 

10. Où vous voyez-vous dans cinq à dix ans?
J’espère que je ne continuerai à peindre, que ma main et mon œil seront toujours suffisamment précis. J’espère aussi que mon travail sera plus reconnu.

 

 

 

Bernard Moutin

Bernard Moutin

LINKS —

Blog: www.mes-dessins-perso.over-blog.fr
Facebook: https://www.facebook.com/moutin.bernard
Facebook pages:
www.facebook.com/Bernard.Moutin.peintures
www.facebook.com/Bernard.Moutin.dessins
www.facebook.com/Bernard.Moutin.collages 

Save

Save

Save